Nos propositions pour la Gironde et le Canton de Bordeaux-1

Les Maisons Gironde Services

Les Bordelais ne savent pas ce que le département fait pour eux : il ne va pas suffisamment au contact de ses habitants ; son action est illisible avec trop de structures sans coordination.

Nous voulons un département efficace qui propose un guichet unique de l’action sociale et solidaire, en proximité et pour chaque famille.

Pour cela nous voulons créer 2 Maisons Gironde Services sur le canton de Bordeaux-1 :

  • Aménagement de la Maison du Département des Solidarités de Saint-Michel
  • Création d’une Maison Gironde Services rue Saint-Genès

1 senior, 1 solution

Conserver l’autonomie est un objectif du maintien à domicile des personnes et sécuriser ce maintien est une priorité avec toujours la préoccupation de lutter contre l’isolement en créant du lien social.

Pour aller plus loin concrètement nous voulons :

  • Accompagner les démarches de la famille par l’intermédiaire d’un référent unique auprès de la Maison Gironde Services
  • Fournir des bracelets d’alerte aux personnes fragiles ou isolées
  • Mettre en place un accompagnement des aidants
  • Impliquer les associations pour la jeunesse avec celles auprès de nos seniors
  • Instaurer une tarification sociale pour réduire le coût des EHPAD

1 jeune, 1 solution

Les jeunes sont notre avenir, le département, chef de file des solidarités et de l’insertion, doit être le relais local du dispositif « 1 jeune, 1 solution » avec des actions très concrètes.

  • 1 seul référent de parcours pour chaque jeune durant son projet d’insertion professionnelle
  • Boost’stage, un dispositif expérimental sur notre canton : le département se mobilisera, pour chaque jeune sans stage, pour rechercher une solution
  • Faciliter les choix d’orientation : intervention de professionnels dans les collèges et Maisons Gironde Service pour présenter les métiers d’avenir
  • Favoriser le lien intergénérationnel par l’engagement des habitants du canton auprès des étudiants dans le cadre d’un accompagnement de leur projet professionnel

Protéger les plus fragiles

Dans la lignée de l’engagement du gouvernement de protéger les femmes partout sur le territoire, nous voulons :

  • Tripler les places d’hébergement d’urgence dans des locaux spécialisés non mixtes avec accueil des enfants
  • Créer Citad’elles en Gironde, un lieu d’accueil, de soutien, d’information juridique et social pour victimes, femmes et enfants
  • Se coordonner avec les associations qui œuvrent aux côtés des femmes victimes de violences conjugales

Les procédures trop longues de prise en charge laissent les mineurs non accompagnés (MNA) dans la rue. Pour une meilleure intégration de ces futurs adultes nous voulons :

  • Une mise à l’abri systématique dès leur arrivée et jusqu’à la décision définitive de leur statut de mineur ou de majeur
  • Créer une cellule départementale pour accompagner les démarches d’état civil des futurs majeurs
  • Mettre en place des parcours d’intégration dès le collège pour choisir et non subir une orientation

Le Collège de demain

Pour nos collégiens, nous voulons :

  • Les sensibiliser par la mise en place de parcours thématiques au sein du collège : alimentation, sexualité, sport, drogue, éveil culturel…
  • Construire un gymnase au 114 rue de Saint-Genès, à destination des élèves des collèges Cheverus, Alain Fournier et Francisco Goya qui n’en ont pas.
  • Promouvoir les pratiques sportives féminines et accompagner les disciplines olympiques moins médiatisées en créant le label « Esprit Sports 33 »
  • Rendre nos collèges exemplaires en matière de transition écologique avec le label « éco-collège » porté vers l’alimentation bio par des circuits courts, la végétalisation et la valorisation des déchets
  • Créer des garages à vélos sécurisés autour de nos collèges

Handicap

Nous souhaitons que le département puisse apporter, dans les meilleurs délais, une solution adaptée à chaque situation de handicap.

En complément des propositions formulées dans le programme départemental Changer d’ère, nous voulons :

  • Mettre en place une Charte engageant les prestataires à garantir une continuité des prestations le week-end
  • Garantir l’effectivité et la qualité du service rendu par le prestataire et en conditionner le règlement
  • Supporter les auxiliaires de vie au travers de solutions de formations spécifiques, comme par exemple la capacité de conduire une personne handicapée jusqu’à son lieu de travail

Changer d’ère en Gironde

Retrouvez également le programme départemental
de Changer d’ère en Gironde avec Christelle Dubos

Soyez, avec nous, les acteurs du mieux vivre ensemble !

Votez les 20 et 27 juin pour Changer d’ère